top of page
  • neuroconfluence

Conseils pour un sommeil optimal : Dites adieu aux réveils nocturnes !

Le sommeil : Un élément essentiel pour votre bien-être


Le sommeil est crucial pour notre santé physique et mentale ! Mais que faire lorsque notre sommeil n'est pas réparateur malgré une nuit de repos ? De nombreuses personnes souffrent de troubles du sommeil comme l'insomnie, mais quelles peuvent être les solutions ? Dans cet article, nous allons explorer l'importance du sommeil, les causes courantes des troubles du sommeil, et comment le Neurofeedback Dynamique proposé par Neuroconfluence peut vous aider à retrouver un sommeil réparateur !



L'importance du sommeil


Le sommeil joue un rôle vital dans la régénération de notre corps et de notre esprit. Un bon sommeil améliore la mémoire, renforce le système immunitaire, et favorise une humeur stable. Un manque de sommeil, en revanche, peut entraîner des problèmes de concentration, une irritabilité accrue, et des risques accrus de maladies chroniques telles que le diabète et les maladies cardiovasculaires. Comment améliorer la qualité de mon sommeil naturellement sans recourir à des médicaments ?



Ce que fait notre cerveau pendant que nous dormons


Schéma représentant le cycle du sommeil, soit un cycle qui représente environ 90 minutes.
Schéma représentant le cycle du sommeil

Le sommeil se divise en plusieurs phases : la somnolence, le sommeil léger, le sommeil profond et le sommeil paradoxal. Pendant ces phases, différentes oscillations cérébrales comme les oscillations beta et gamma jouent un rôle crucial. Une étude de l'Institut du Cerveau – ICM a montré que ces oscillations, notamment liées aux neurones inhibiteurs, sont présentes pendant le sommeil et contribuent à la consolidation de la mémoire en rejouant les schémas vécus pendant la journée.




Le sommeil et l’âge


Le sommeil évolue avec l’âge : les seniors ont tendance à dormir un peu moins longtemps, et surtout moins bien. Ces changements sont généralement normaux mais peuvent avoir des conséquences sur le développement de troubles cognitifs.

Le besoin de sommeil décroît avec l’âge. Un nourrisson dort entre 14 et 17 heures, un enfant entre 9 et 11 heures, un adulte entre 7 et 9 heures, et un senior entre 6 et 8 heures. Ce sont des moyennes : les variations dépendent des besoins de chacun.

On distingue 4 évolutions majeures entre les périodes d’enfance et de vieillesse : le temps de sommeil, l’efficacité, la durée du sommeil lent profond, et les réveils nocturnes. Avec l’âge, c’est la structure même du sommeil qui change. Ainsi, la durée et l’efficacité tendent à décroître, tandis que les réveils nocturnes augmentent.

Le sommeil des seniors : changements du rythme nocturne. L’évolution physiologique agit sur la structure du sommeil. À partir de 50/60 ans, vos 7 heures de repos sont entrecoupées de réveils nocturnes, et le besoin de faire des siestes réapparaît durant la journée.

En cause, une diminution des sommeils lent profond et paradoxal, au profit du sommeil léger, plus fragile. Vous êtes plus sensible aux bruits et peinez à trouver une position confortable, du fait de pathologies liées à l’âge (douleurs articulaires ou musculaires, etc.). Vous avez aussi tendance à vous coucher plus tard et à vous réveiller plus tôt.



Les causes courantes des troubles du sommeil


Les troubles du sommeil peuvent être causés par divers facteurs, y compris le stress et l'anxiété, les pensées incessantes et les ruminations, une mauvaise hygiène de sommeil, et des problèmes de santé tels que l'apnée du sommeil ou le syndrome des jambes sans repos. Comment retrouver un cycle de sommeil régulier lorsque mon sommeil est perturbé par des réveils nocturnes fréquents ?



Conseils pour un sommeil optimal


Au-delà du respect de son rythme et ses besoins de sommeil, il est important de prêter attention à son alimentation notamment le soir car nombre de personnes n’ont pas conscience des interactions entre le sommeil et l’alimentation.


À quel moment dîner ? Le soir, ne mangez ni trop tôt ni trop tard, idéalement deux heures avant de dormir.


Quoi manger ? Pour éviter de solliciter inutilement son cerveau avec des fringales nocturnes, il est préférable de consommer des féculents au dîner (riz, pâtes, semoule, pain, pomme de terre…).


Aliments riches en tryptophanes Le tryptophane, présent dans certains aliments comme les œufs, les noix, les produits laitiers, les légumineuses, favorise la production de sérotonine et de mélatonine, essentielles pour réguler notre humeur et préparer au sommeil.


Attention aux excitants La caféine et la nicotine, présentes respectivement dans le café, le thé, le chocolat et les cigarettes, peuvent perturber le sommeil en retardant l'endormissement et en fragmentant le sommeil.


L’alcool, bien qu'il puisse faciliter l'endormissement dans un premier temps, peut ensuite entraîner une instabilité du sommeil avec des réveils nocturnes fréquents et une insomnie en fin de nuit.


Les bruits blancs : un allié pour un sommeil réparateur !

Les "bruits blancs" sont devenus populaires pour aider à trouver un sommeil de qualité, aussi bien pour les adultes que pour les enfants. Ils se définissent comme des sons spéciaux regroupant toutes les fréquences audio, créant ainsi une ambiance apaisante qui isole des bruits environnants. Cette méthode, découverte dans les années 1920, a depuis été utilisée pour traiter les acouphènes, l'hyperacousie, le stress et l'anxiété. Des études ont en effet montré que l'écoute de ces sons pouvait favoriser l'endormissement et améliorer la qualité du sommeil.

Il existe une variété de sons de bruits blancs, allant du bruit de climatiseurs au clapotis de la pluie. Chacun réagit différemment à ces sons, mais ils sont souvent utilisés pour créer une atmosphère propice à l'endormissement. Des applications et des playlists sur YouTube offrent une gamme de choix pour ceux qui cherchent à améliorer leur sommeil !



Le Neurofeedback Dynamique : Une solution innovante pour améliorer le sommeil !


Le Neurofeedback Dynamique est une technique non invasive qui vise à réguler l'activité cérébrale en temps réel. Cette méthode innovante permet de rééquilibrer le cerveau, facilitant ainsi un sommeil plus profond et plus réparateur. Est-ce que le Neurofeedback Dynamique peut être la solution pour ceux qui souffrent d'insomnie ?

Une jeune fille souriante, assise sur un fauteuil, en pleine séance de Neurofeedback Dynamique.
Jeune fille en pleine séance de Neurofeedback Dynamique

Comment fonctionne le Neurofeedback Dynamique ?


Lors d'une séance de Neurofeedback Dynamique chez Neuroconfluence, des capteurs sont placés sur le cuir chevelu pour mesurer l'activité cérébrale. Ces informations sont ensuite analysées par un logiciel avancé qui identifie les schémas dysfonctionnels. En temps réel, le logiciel fournit des feedbacks auditifs avec de la musique, incitant le cerveau à s'autoréguler.


Le Neurofeedback Dynamique peut réduire le stress et l'anxiété, améliorer l'hygiène de sommeil, et traiter les troubles du sommeil tels que l'insomnie et l'apnée du sommeil !



Témoignages


De nombreux clients de Neuroconfluence ont déjà bénéficié des bienfaits du Neurofeedback Dynamique :

De Karine : “Depuis des années, j’ai des troubles du sommeil. J’ai testé le neurofeedback et dès la 2e séance, mon sommeil s'est amélioré. Par conséquent, je suis moins stressée, je gère plus aisément mes angoisses, je suis plus sereine dans l'instant présent et je lâche prise plus facilement. Je vous recommande Soline en toute confiance, de plus vous serez reçu avec gentillesse et bienveillance.”

De Flo : “Après plusieurs semaines sans réussir à trouver le sommeil, j’ai contacté Soline pour prendre un rendez-vous. Soline est à l’écoute, donne de bons conseils et n’agit pas seulement sur votre sommeil. Après plusieurs séances, je peux m’endormir tranquillement, je suis plus détendu, moins nerveux avec plus de motivation et j’en passe. Je recommande car je n’aurais pas pu imaginer avoir un tel résultat.”



Le sommeil et la perte de poids


Le corps est une machine parfois difficile à comprendre. On a découvert que bien dormir pouvait faire maigrir. Une hormone en serait la cause, en plus de plusieurs habitudes de vie qui détériorent notre satiété et nous font manger encore plus sucré et plus gras. Enclencher une perte de poids grâce au sommeil est possible !


Quel est le lien entre la minceur et le sommeil ?


Il suffit de lire une étude sur le sommeil et le poids pour se rendre compte que l’un et l’autre sont plus liés qu’on ne le pense. On savait déjà qu’une durée suffisante de sommeil aide à améliorer la santé au quotidien, à retrouver de l’énergie et à éviter les troubles du sommeil. On n’avait pas imaginé l’influence de la prise de poids sur le manque de sommeil.


L’importance de la durée du sommeil pour la santé


Pour ne pas prendre de poids, il faudrait dormir au moins 7 heures par nuit. C’est le résultat d’une étude qui constate que les personnes qui dorment moins de 7 heures par nuit en moyenne ont tendance à prendre plus de poids que les autres.

Cette étude montre deux aspects intéressants sur la durée du sommeil et les troubles de l’alimentation : À régime alimentaire égal, une personne qui dort moins de 7 heures par nuit ne va pas assimiler les sucres aussi bien qu’une personne qui a bien dormi. La leptine est une hormone que l’on sécrète en dormant et qui aide à assimiler les glucides de notre alimentation. Le manque de sommeil incite au grignotage. Les personnes qui ne dorment pas assez ont des fringales et vont grignoter. Le grignotage, surtout sucré, provoque des pics d’insuline qui font baisser l’énergie de la personne qui va moins bouger et se sédentariser. Le manque de sommeil est donc un cercle vicieux pour qui veut perdre du poids. Notre santé physique est liée à la récupération de notre énergie et au bon fonctionnement de notre système hormonal la nuit.


Les troubles du sommeil et la prise de poids


Les troubles du sommeil et la prise de poids forment un cercle vicieux. Une personne en surpoids a plus de risques de souffrir de troubles du sommeil tels que l'insomnie, l'apnée du sommeil et les ronflements. Augmenter la durée du sommeil pourrait contribuer à diminuer l'apport calorique journalier de 270 calories par jour. Sur le long terme, cela pourrait se traduire par une perte de poids significative, pouvant atteindre jusqu'à 12 kg en 3 ans. Ainsi, il existe un lien étroit entre le fait de bien dormir et la gestion du poids.


Comment bien dormir pour maigrir ?


Une fois que l’on sait qu’il faut bien dormir pour maigrir, comment faire pour améliorer son sommeil et surtout la durée de nos nuits ? Suivez nos conseils à appliquer pour enclencher un processus de lutte contre le poids grâce au sommeil.


Avoir une bonne alimentation toute la journée


Avoir une bonne alimentation tout au long de la journée est essentiel pour maintenir une santé optimale. Les troubles alimentaires peuvent contribuer à l'excès de poids et à l'obésité. Pour aider son métabolisme à amorcer une perte de poids grâce au sommeil et à l’alimentation, il suffit de suivre quelques astuces simples.

Comment aider son métabolisme à enclencher une perte de poids grâce au sommeil et à l’alimentation ?

Mangez des protéines en suffisamment grandes quantités et surtout au petit-déjeuner pour favoriser la satiété et maintenir la masse musculaire. Équilibrez vos repas avec des légumes, des fruits et des féculents tout au long de la journée afin de fournir à votre corps les nutriments essentiels dont il a besoin. Accordez-vous un dessert après vos repas pour éviter la frustration, mais veillez à choisir des options saines et modérées en quantité. Écoutez votre appétit pour reconnaître vos véritables sensations de faim et de satiété, et évitez de manger par ennui ou par stress.

Mal dormir fait grossir, mais manger équilibré peut aider à retrouver l’énergie et le sommeil le soir. Trouvez votre cercle vertueux en adoptant un régime alimentaire équilibré, avec moins de sucres et plus de légumes et de protéines.



Conclusion


Le sommeil est essentiel pour une vie saine et équilibrée. Si vous souffrez de troubles du sommeil, le Neurofeedback Dynamique pourrait être la solution que vous cherchez ! En régulant naturellement votre activité cérébrale et en suivant les conseils pour un sommeil optimal, vous pouvez retrouver des nuits paisibles et réparatrices. Pour en savoir plus et prendre rendez-vous, contactez-nous dès aujourd'hui au 07.82.11.57.09.



Pour en savoir plus sur le sommeil : https://www.inserm.fr/dossier/sommeil/


Sources : cenas.ch, Doctissimo, Institut du cerveau, Passeport Santé

3 vues0 commentaire

Σχόλια


bottom of page